Efficacité du tocilizumab dans un cas de fasciite à eósinophiles

Translated title of the contribution: Efficacy of tocilizumab in the treatment of eosinophilic fasciitis

Francisco Espinoza, Christian Jorgensen, Yves Marie Pers*

*Corresponding author for this work

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

15 Scopus citations

Abstract

Un homme âgé de 43 ans a présenté une fasciite à éosinophiles, avec des manifestations cutanées et articulaires. Le patient avait répondu rapidement sous corticoïdes à forte dose, avec une rémission globale de la maladie. Cependant, à la phase de décroissance des corticoïdes, il a déclenché une nouvelle poussée et il est devenu par la suite corticorésistant. Le méthotrexate a été rajouté, en monothérapie, puis en association à un anti-TNF, mais sans résultat. Le tocilizumab, anticorps monoclonal humanisé ciblant l’interleukine-6, a été initié par la suite, permettant l’obtention d’une réponse immédiate qui a persisté durant les 36 mois de suivi. L’utilisation de cet agent biologique avait permis un sevrage des corticoïdes à 3 mois et la rémission clinique, articulaire et cutanée à 6 mois. Il s’agit de la première observation décrivant l’efficacité d’un agent ciblant l’interleukine-6 dans le traitement de la fasciite à éosinophiles.
Translated title of the contributionEfficacy of tocilizumab in the treatment of eosinophilic fasciitis
Original languageFrench
Pages (from-to)414-415
Number of pages2
JournalRevue du Rhumatisme (Edition Francaise)
Volume82
Issue number6
DOIs
StatePublished - 2015
Externally publishedYes

Keywords

  • Fasciite à éosinophilesMaladie corticorésistante
  • Maladie corticorésistante
  • Interleukine-6
  • Tocilizumab

Fingerprint

Dive into the research topics of 'Efficacy of tocilizumab in the treatment of eosinophilic fasciitis'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this